Rencontre Art et Littérature

Présentation des auteurs présents le samedi 5 juillet à la galerie
Denis Lévy-Soussan
Denis Lévy-Soussan est auteur et conseiller littéraire à La Cheminante.
Partenaire important de l’aventure éditoriale de la maison, il accompagne les autres auteurs en même temps qu’il met dans son écriture tout ce qu’il attend de celle des autres : style, précision, métaphore, poésie, humour.
Classicisme dans la forme, élan philosophique sur le plan du contenu, Denis Lévy-Soussan construit pas à pas une œuvre littéraire nourrie de sa passion infinie pour la lecture et de son lieu de naissance le Maroc.

​Anne-Marie Carthé et Denis Lévy-Soussan feront une lecture à deux voix du livre

La vie etc.
Le contenu du livre :
Petit conte philosophique délicieux à l’usage de tous, La Vie, etc. campe un personnage qui choisit Dieu pour annoncer à ses proches la façon dont il souhaite mourir. Un dialogue impétueux, cocasse, comique, profond, surprenant s’engage avec Dieu pour décider de la chute. Une belle blonde aux yeux bleus s’immisce dans le scénario. Un petit bijou littéraire mis au service d’une cause grave dont l’actualité médiatique fait d’autant plus écho que les maladies neuro-dégénératives s’amplifient dans notre société.
Noël Nétonon Ndékéry
Noël Nétonon Ndjékéry est né en 1956 au Tchad.
Après des études supérieures de mathématiques, physique et informatique, il devient professeur de maths-physique au Tchad, puis informaticien au service d’une entreprise industrielle en Suisse où il vit actuellement.
En parallèle, l’écriture romanesque lui permet de rester connecté à son Tchad natal et d’exprimer sa vision de l’Afrique avec profondeur et humour.
La Minute mongole est son 5e ouvrage paru.
Noël Nétonon Ndjékéry présentera son livre
Contenu du livre :
L’intrigue se déroule au cœur de conflits ressentis à fleur de peau, jusqu’à sentir, entendre et voir de visu le pire de la guerre en Afrique. Et soudain, un instant, l’innoncence l’emporte sur la mort. Les mots pour le dire portent en eux l’humanisme fervant de leur auteur, comme on brandit le drapeau blanc de la paix, à ses risques et périls. À la clé, de l’humour quoi qu’il arrive et un regard perspicace sur la nature humaine.
Jean Sauvaire


Ses activités dans le commerce international ont conduit l’auteur dans la plupart des pays d’Afrique, du Moyen Orient et de l’Asie. Il a posé ses valises voici une dizaine d’années dans le Pays basque de son épouse. Citoyen du monde, il se passionne pour sa nouvelle région d’adoption, sa langue et sa culture, qui lui offrent quelques précieux jalons de plus sur le chemin d’une vie de rencontres.

Jean Sauvaire présentera son livre

Contenu du livre :

Naître cadet le jour de la mort de Louis XIV d’une famille de paysans. Voici le destin de Léonce, natif de Provence, fuyant par le chemin de Compostelle et bientôt voyageur au long cours… À la recherche d’une dimension spirituelle à donner à sa vie, ce héros ordinaire du XVIIIe siècle impliqué dans l’esclavagisme à La Réunion, devient vendeur de pierres précieuses à Madagascar et s’en retourne au Pays basque, où il trouve la sérénité, sous la protection de Sainte Madeleine la patronne des pèlerins.. La grande aventure d’une vie en quelques pages qui laisse l’impression d’avoir lu un grand roman et vécu la vie de son héros, tant l’écriture de Jean Sauvaire entraîne le lecteur à fleur de peau du personnage et de ses pensées, sur un fond historique où l’on découvre une époque cruelle, notamment celle de l’esclavagisme à La Réunion. Au fil du roman, se dégage une spiritualité très présente. Le héros est un pèlerin non religieux, ayant un questionnement simplement humain : quel sens donner à sa vie ?

Denis Lévy-Soussan présentera un deuxième livre lors de la rencontre du 5 juillet.

Le passage des délices
Contenu du livre :Portraits d’amours : celui d’une mère pour ses fils et celui d’un fils pour sa mère. À l’image parfois caricaturale de la mère juive, Denis Lévy-Soussan substitue un portrait tout en délicatesse, humour, amour et poésie de sa mère, qui au-delà de son appartenance à la communauté juive dont il relate ses savoureux souvenir d’enfance au Maroc, est avant tout une mère aimante.

Pour rappel, les auteurs que nous vous avons présentés seront présents à la galerie le samedi 5 juillet à partir de 17h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s